Indian Tacos

Nahka & Louan

Acho Dene Koe, Northwest Territories

 
Nahka Bertrand est de racines Dénés, un groupe Amérindiens du Canada qui habitent les régions arctiques. Bien qu’elle soit originaire d’Acho Dene Koe dans les Territoires du Nord-Ouest, sa famille a déménagé dans la ville de Québec alors qu’elle était très jeune. Nahka habite à Montréal depuis plus de 10 ans. Louan est âgé de six ans et adore aider sa maman a cuisiner.  Lors du changement de domicile survenu dans sa jeunesse, Nahka s’est sentie déconnectée de la terre et a subi un choc culturel face aux stéréotypes culturels véhiculés au sujet des Autochtones.  Une fois déménagée à Montréal, elle a renoué avec ses racines en travaillant au Centre d’amitié autochtone tout en s’impliquant au sein du Conseil des jeunes autochtones et également auprès de l’Assemblée des Premières Nations.  Nahka pense que la nourriture, le tambour et le chant sont tous des éléments faisant partie intégrante de la culture et de la fierté culturelle des peuples des Premières Nations.   «J’aimerais souligner l’importance de l’amitié au sein de la communauté ainsi que de l’entraide lorsque vient le temps de traverser des moments difficiles. Je désire également attirer l’attention sur notre fierté en tant que nation ainsi que l’importance de partager à toutes et à tous les aspects positifs de notre identité et de notre culture. »   Nahka chante et joue des percussions avec un groupe de femmes nommé  Odaya  et dont un des buts est de construire des ponts entre différentes communauté grâce à la musique.  Notre maman et sa sœur possèdent également une compagnie de restauration grâce à laquelle elles servent des repas sains inspirés de la cuisine autochtone.  Nahka nous partage une recette de tacos amérindiens, un plat festif dégusté durant les Pow wows en Amérique du Nord. Elle estime qu’il est essentiel de partager l’histoire du pain banik ou banique. La  banique  provient originellement d’Écosse mais a été adaptée par les peuples autochtones suite aux rations qui leur ont été imposées par le gouvernement canadien après avoir déplacé des nations entières, les privant ainsi de leurs sources alimentaires traditionnelles. Pour Nahka, ce pain symbole la vitalité et la capacité d’adaptation des cultures autochtones.  _____  Nahka Bertrand is Dene and comes from Acho Dene Koe in the Northwest Territories. She came to Quebec City when she was very young and has been living in Montreal for over a decade. Louan is six years old and loves to help her make food.  When Nahka first came to Quebec she felt disconnected from the land and a sense of culture shock over the stereotypes people had of Indigenous people. She anchored herself in the Indigenous community in Montreal through working with the Native Friendship Centre as well as becoming involved with the National Aboriginal Youth Council and Assembly of First Nations Youth Council.  Nahka feels food as well as drumming and singing are all integral to cultivating Indigenous cultural pride. “ I'd like to stress the importance of community interaction and helping one another through difficult times by highlighting Indigenous cultural pride, and letting people know that there are positive aspects of Indigenous identity and culture.” Nahka sings and drums with  Odaya , a group of Indigenous women who play music with the intention of building bridges between different communities. She also has a catering company along with her sister through which they serve healthy meals inspired by Indigenous cuisine.  Nahka shares a recipe for Indian Tacos which she says is a festive pan-Indian dish found at Powwows across North America. She feels it’s essential to share  the colonial history of bannock . Bannock is a type of bread that comes from Scotland but was appropriated and adapted by Indigenous people in their own way from rations given to them by the Canadian government after being removed from their land and traditional food sources. For Nahka, it symbolizes the vitality and adaptability of Indigenous cultures. She decided to use Elk, a type of wild game, to symbolize the importance of connection to the land.

Nahka Bertrand est de racines Dénés, un groupe Amérindiens du Canada qui habitent les régions arctiques. Bien qu’elle soit originaire d’Acho Dene Koe dans les Territoires du Nord-Ouest, sa famille a déménagé dans la ville de Québec alors qu’elle était très jeune. Nahka habite à Montréal depuis plus de 10 ans. Louan est âgé de six ans et adore aider sa maman a cuisiner.

Lors du changement de domicile survenu dans sa jeunesse, Nahka s’est sentie déconnectée de la terre et a subi un choc culturel face aux stéréotypes culturels véhiculés au sujet des Autochtones.  Une fois déménagée à Montréal, elle a renoué avec ses racines en travaillant au Centre d’amitié autochtone tout en s’impliquant au sein du Conseil des jeunes autochtones et également auprès de l’Assemblée des Premières Nations.

Nahka pense que la nourriture, le tambour et le chant sont tous des éléments faisant partie intégrante de la culture et de la fierté culturelle des peuples des Premières Nations.

«J’aimerais souligner l’importance de l’amitié au sein de la communauté ainsi que de l’entraide lorsque vient le temps de traverser des moments difficiles. Je désire également attirer l’attention sur notre fierté en tant que nation ainsi que l’importance de partager à toutes et à tous les aspects positifs de notre identité et de notre culture. »

Nahka chante et joue des percussions avec un groupe de femmes nommé Odaya et dont un des buts est de construire des ponts entre différentes communauté grâce à la musique.  Notre maman et sa sœur possèdent également une compagnie de restauration grâce à laquelle elles servent des repas sains inspirés de la cuisine autochtone.

Nahka nous partage une recette de tacos amérindiens, un plat festif dégusté durant les Pow wows en Amérique du Nord. Elle estime qu’il est essentiel de partager l’histoire du pain banik ou banique. La banique provient originellement d’Écosse mais a été adaptée par les peuples autochtones suite aux rations qui leur ont été imposées par le gouvernement canadien après avoir déplacé des nations entières, les privant ainsi de leurs sources alimentaires traditionnelles. Pour Nahka, ce pain symbole la vitalité et la capacité d’adaptation des cultures autochtones.

_____

Nahka Bertrand is Dene and comes from Acho Dene Koe in the Northwest Territories. She came to Quebec City when she was very young and has been living in Montreal for over a decade. Louan is six years old and loves to help her make food.

When Nahka first came to Quebec she felt disconnected from the land and a sense of culture shock over the stereotypes people had of Indigenous people. She anchored herself in the Indigenous community in Montreal through working with the Native Friendship Centre as well as becoming involved with the National Aboriginal Youth Council and Assembly of First Nations Youth Council.

Nahka feels food as well as drumming and singing are all integral to cultivating Indigenous cultural pride. “ I'd like to stress the importance of community interaction and helping one another through difficult times by highlighting Indigenous cultural pride, and letting people know that there are positive aspects of Indigenous identity and culture.” Nahka sings and drums with Odaya, a group of Indigenous women who play music with the intention of building bridges between different communities. She also has a catering company along with her sister through which they serve healthy meals inspired by Indigenous cuisine.

Nahka shares a recipe for Indian Tacos which she says is a festive pan-Indian dish found at Powwows across North America. She feels it’s essential to share the colonial history of bannock. Bannock is a type of bread that comes from Scotland but was appropriated and adapted by Indigenous people in their own way from rations given to them by the Canadian government after being removed from their land and traditional food sources. For Nahka, it symbolizes the vitality and adaptability of Indigenous cultures. She decided to use Elk, a type of wild game, to symbolize the importance of connection to the land.

 


Indian Tacos
 

Pain frit
Huile végétale en quantité suffisante afin de couvrir d’environ 2.5 cm le fond d’une large poêle
2 tasses de farine
1 1/4 tassesd’eau tiède
2 cuillères à soupe de levure
1 cuillère à soupe de sucre
1 cuillière à thé de sel

Mélange pour taco
300 grammes de bœuf haché, wapiti, bison ou tofu
1 cuillère à thé d’huile d’olive
1/2 oignon rouge, coupé en dés
2 gousses d’ail émincées
1 tasse de haricots rouges (en conserve ou réhydratés)
2 tasses de tomates (en conserve ou en dés)

Mélange d’épices pour taco
1/2 cuillière à thé de paprika
1 cuillère à thé de poudre de chili
1 cuillière à thé de cumin
Une pincée de sel
*une pincée d’origan séché en option

Garniture
Laitue tranchée en rubans
Tomate fraiche coupée en dés
Fromage cheddar râpé
Crème sure

Préparation

Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive à feu moyen et ajouter l’oignon. Cuire jusqu’à ce que l’oignon devienne translucide puis ajoutez l’ail et remuez pendant deux minutes. Ajouter la viande et cuire environ sept minutes, tout en remuant de temps en temps. Ajouter les haricots et remuer pendant deux minutes puis ajouter les tomates et les épices. Amenez à ébullition et laissez mijoter pendant environ vingt minutes à feu doux.

Pendant ce temps, faites chauffer l’huile à feu moyen dans une grande casserole. Profitez du moment où l’huile se réchauffe pour faire la pâte à pain. Pour ce faire, mélange la farine, la poudre à pâte, le sucre et le sel dans un bol rond. Ensuite, faire une puit au milieu de la farine en tirant le mélange sur les bords du bol avec l’arrière d’une cuillère puis versez lentement l’eau tiède au milieu du puit. Mélangez doucement avec vos mains jusqu’à ce que la texture de la pâte soit élastique et que la majeure partie de la farine soit intégrée au mélange. Façonnez avec vos mains 5 à 6 galettes arrondies d’environ 6 cm puis aplatissez-les. À ce stade, l’huile devrait être assez chaude pour la cuisson. Afin de vous en assurez, déposez doucement une petite boulette qui devrait frire rapidement. Une fois la température de l’huile confirmée, placez délicatement les galettes dans la poêle et laissez cuire jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées partout, soit environ 3-4 par côté.

Préparez la garniture que vous avez choisie puis assemblez les assiettes en déposant environ ¾ de tasse de mélange pour taco sur un pain frit puis déposer la garniture choisie sur le dessus composée de laitue, tomates, fromage et d’une cuillère de crème sûre.

______

Indian Tacos

 

Frybread

Enough vegetable oil (preferably with a high smoke point like canola or sunflower oil) to fill to 1 inch of the of the bottom of a good large frying pan

2 cups of flour

2 rounded tablespoons of baking powder

About 1 1/4 cups of warm water

1 tbsp of sugar

1 tsp of salt

 

Taco

 

300g of ground beef, elk, or bison, or even tofu

1 tsp olive oil

1/2 red onion, diced

2 garlic cloves, minced

1 cup red kidney beans (canned or rehydrated)

2 cups of tomatoes (canned or diced)

Taco seasoning

 

Taco seasoning

 

1/2 tsp paprika

1 tsp of chili powder

1 tsp cumin

A pinch of salt

**a pinch of dried oregano optional

 

Garnish

 

Lettuce, sliced in ribbons

Fresh tomato, diced

Grated cheddar cheese

**a scoop of sour cream optional


 


In a frying pan, heat the olive oil on medium and add the onion. Cook until the onion is becoming translucent, then add the garlic and stir two minutes until fragrant. Add the meat and cook about seven minutes, while stirring occasionally. Add the beans and stir for two minutes, then add the tomatoes, and the spices. Let the sauce come to a boil, and simmer for about twenty minutes.

In the meantime, heat the vegetable oil in a large pan on medium heat. Make the frybread dough by mixing the flour, baking powder, sugar, and salt in a round bowl. Next, make a flour well by pulling the flour mix to the edges of the bowl with the back of a spoon (it kind of looks like a flower) and then slowly pour in the warm water and gently mix with your hands until the texture of the dough is elastic-y and most of the flour is integrated.. At this point your oil should be hot enough to cook the frybread but you can test it first, by gently dropping in a small dumpling and observing how it browns. Your hands will be a sticky mess! Next form 5-6cm round patties and flatten them out in a disk. There should be enough dough to make five or six patties. Gently place the patties in the frying pan, and fry until well browned; 3-4 minutes per side.

Prepare the garnish by ribboning the lettuce, dicing the tomatoes, and grating the cheese.

Assemble the meal by spooning about 3/4 of a cup of sauce on top of the frybread, and sprinkling with lettuce, tomatoes, cheese, and sour cream if desired.     

 

 

 

Photo credit: Salima Punjani

 

Photo Credit: Louan